L’Inde a déclaré qu’elle continuerait d’acheter du pétrole iranien en dépit des sanctions imposées par les États-Unis à l’encontre de Téhéran.

Le secrétaire indien aux Affaires étrangères Ranjan Mathai a rappelé que l’Inde a accepté les sanctions prises par les Nations Unies, mais que les autres sanctions ne s’appliquent pas aux pays pris individuellement. Il a confirmé que l’Inde continuerait d’acheter du pétrole à l’Iran.

Il a également fait savoir qu’une délégation indienne était partie afin de mettre au point un mécanisme permettant de poursuivre les achats de pétrole iranien, et notamment un mécanisme de financement à cet égard. La délégation devrait revenir dans quelques jours et faire un rapport au gouvernement. Il est prévu que soit élaboré un mécanisme commercial basé sur les devises indienne et iranienne – la roupie et le rial – permettant à New Delhi de commercer directement avec Téhéran.

Le brut iranien représente environ 12% de la consommation pétrolière de l’Inde.

Contrepoints

Publicités