Un bébé à deux têtes sur un seul corps est né cette semaine au Brésil où les médecins ont déclaré jeudi qu’ils pensaient qu’il s’agissait d’une forme réduite et très rare de siamois.

Né lundi à l’hôpital Santa Casa de Misericordia de Belem, une ville du nord du Brésil, le bébé a reçu les prénoms de baptême de Jesus et Emanuel, à l’approche des fêtes de Noël.
Les deux cerveaux fonctionnent de façon distincte mais partagent un corps qui ne dispose que d’un exemplaire de chaque autre organe vital, hormis la colonne vertébrale. Le phénomène est dû à des « retards dans la division cellulaire » pendant la grossesse, a expliqué l’hôpital dans un communiqué.
Les médecins excluent toute intervention chirurgicale et le bébé se trouve dans un état stable. « Il est important de comprendre qu’il s’agit de deux bébés et non d’un bébé à deux têtes », a déclaré la directrice adjointe de l’hôpital, Dr Neila Dahas.
Toute une série d’examens ont été effectués et montrent qu’il y a bien « deux cerveaux et deux colonnes vertébrales différents, mais que les autres organes sont uniques », a-t-elle expliqué.
La responsable a ajouté qu’il était « impossible, pour des raisons physiologiques et éthiques, de prendre une décision sur une intervention chirurgicale ». Selon l’hôpital, la mère âgée de 23 ans n’a appris qu’elle était enceinte de jumeaux atteint de cette forme de malformation rarissime, appelée parapagus bicéphale, qu’au moment de l’accouchement.

Sudpress.be

Publicités